C’est un débat qui s’éternise maintenant entre d’une part des entreprises qui pensent que leurs cibles n’utilisent pas les réseaux sociaux même si elles les utilisent et d’autre part des marques qui ont testé et qui n’ont pas eu les résultats escomptés.

Les deux catégories ont toutes le droit de se demander si cela en vaut vraiment la chandelle.

Il y a une décennie, l’internet c’était un luxe surtout en Afrique, la connexion coûtant excessivement chère, son accessibilité était restreinte. À cette époque, c’était difficile de percevoir l’internet comme un marché, vue que ses utilisateurs étaient pour la plupart des professionnels qui exercent des métiers qui en sont liés : développeurs, techniciens, Ingénieurs, Webmasters, etc.

Mais au fil des années, ça s’est démocratisé, les réseaux sociaux ont explosé, de Facebook à TikTok, le format également a évolué, on est passé du texte (blog) à la vidéo. Le nombre d’internautes est passé de 360 millions en 2000 à près de 5 milliards en 2021 et 4 milliards et demi d’utilisateurs des réseaux, et ainsi de suite.

Je ne voudrais pas vous ennuyer davantage avec des centaines de données qui témoignent de l’adoption de l’internet actuellement, y compris vos potentiels consommateurs.

Si la question du marché se discutait il y a une décennie, désormais ce n’est plus le cas. Le problème c’est plutôt comment ? Comment diffuser des messages destinés à vendre des produits et services dans ce large marché ? Comment convaincre des potentiels clients via les moyens digitaux à passer à l’achat ? En clair, comment trouver des clients grâce à Internet ?

Le Marketing digital c’est très large déjà

Le premier réflexe de tous ceux qui se lancent dans le digital c’est de créer une page sur les réseaux sociaux, Facebook, Instagram ou même Linkedin.

Le marketing digital ne se limite pas aux réseaux sociaux, si c’était un arbre, les réseaux sociaux n’en seraient qu’une branche, une branche visible au loin certes mais pas plus.

Les autres branches concernent le Référencement Naturel, le Content Marketing, l’Email Marketing, le Marketing d’affiliation, le Blogging, le Référencement Payant, le Marketing d’Influence, la Publicité en ligne.
Bien que différents, ces domaines du marketing digital sont entremêlés et complémentaires, une stratégie digitale à succès est très souvent omnicanale et doit viser ainsi plusieurs canaux digitaux à la fois tout en respectant le code chacun.

Toutefois, cela ne sert à rien de se lancer dans tous ces domaines à la fois, vous n’allez pas même pas dépasser le plafond, je vous le dis. Même les grandes entreprises dans la Communication digitale se spécialisent sur quelques domaines et y développent leurs audiences.

C’est ce que vous devrez faire aussi si vous souhaitez vous lancer, commencez sur un ou deux canaux adaptés à vos services, où vos cibles sont assez présentes et lancez des stratégies pour développer votre communauté.

 

Détrompez-vous, cela prend du temps

Lancer une stratégie marketing c’est toujours un pari, c’est comme présenter sa candidature aux élections, on n’est jamais sûr à l’avance du succès. Alors faites attention aux marchands de tapis qui vous font miroiter toute sorte de choses sur le marketing digital.

Le combat est rude, le carnet ne suffira pas, c’est un long processus qui demande de la patience et des efforts. Vous devez bâtir une communauté petit à petit, brique par brique pas juste pour des résultats immédiats qui ne se renouvelleront pas mais pour une longue alliance, une forte affiliation entre votre marque et vos cibles.

Il faut en moyenne 2 ans HubSpot avant de convertir ses prospects en clients et devinez combien ils ont généré de revenus en 2020, 800 millions de dollars. Dès 2006, ses fondateurs ont compris la différence du comportement du consommateur devant son ordinateur et son smartphone et ont décidé de miser sur la durée avec lui.

Donner tout le temps au prospect pour passer à l’étape suivante mais en attendant lui sensibiliser, l’éduquer, l’aider au mieux à aller de l’avant, lui partager des ressources que d’autres auraient vendu pour qu’au moment où le client veut acheter un produit que HubSpot vend, que le relationnel et la communauté jouent en leur faveur et poussent celui-ci à dépenser son argent chez eux. Et ça marche. 800 millions $

Tout n’est pas question d’immédiateté dans le digital, je dirai même que les meilleures stratégies marketing sont celles qui se projettent sur la durée. Sinon, pas la peine mon cher ou ma chère, le chemin ne sera pas long.

C’est d’ailleurs la raison pour laquelle beaucoup d’entreprises qui investissent en masse et tout d’un coup disparaissent des radars, on n’en entend plus.

Investissez, Investissez-vous

Dans mon expérience, j’ai fait la connaissance de toutes sortes d’entreprises qui non seulement ne voulaient pas investir dans leur communication mais ne voulaient pas non plus s’investir.
Le premier fait référence au fait de mettre des moyens financiers pour propager votre message auprès de vos cibles.

Il faut recruter des créateurs de contenu qui seront prêts à remuer ciel et terre pour fournir des informations pertinentes à votre communauté, des designers professionnels créatifs qui vendront la charte graphique de votre marque, un Community Manager avec de l’expérience, un Growth Hacker si besoin pour raccourcir le process.

La pire erreur que vous puissiez commettre c’est de négliger les personnes qui gèrent H24 votre communication digitale et malheureusement c’est l’erreur la plus commune que j’ai remarqué. Vous aurez du mal à faire long feu avec du bois mouillé.

Le 2ème type d’investissement fait référence à vous. Une stratégie digitale qui marche c’est tellement difficile et complexe que vous ne pouvez pas réussir sans vous impliquer en tant que capitaine du bateau.

Même si vous avez une équipe très compétente, ils ne connaitront pas forcément vos cibles mieux que vous. Leur fougue et créativité ne suffiront pas hélas à toucher profondément leur cœur de votre audience, vous devrez leur montrer la voie, leur faire part de vos connaissances du marché, de votre industrie, de vos cibles, bref être là quoi.

 

Comment un créateur de contenu qui ne connait rien dans un domaine particulier peut-il créer du contenu qui puisse résonner auprès de la vraie cible ? Votre audience n’est pas bête. À défaut de convertir quelques membres de votre entreprise en créateurs de contenus, accordez-vous le temps d’accompagner et d’initier les communicants digitaux à votre domaine.

Beaucoup ne prennent même pas conscience qu’ils en sont novices et qu’il y a dès lors peu de chances qu’ils produisent du contenu pertinent à leur niveau. Vous pourrez leur partager des sites pour s’initier, des blogs ou documents pour comprendre votre domaine d’activité. Votre implication est indispensable dans l’équation, je vous le dis.

 

Vos Clients sont désormais Internautes

Quelque soit la manière dont on prend les choses, on est tous d’accord qu’on a plus de chances de trouver nos potentiels clients sur les moyens digitaux que dans les médias traditionnels.

J’étais une fois invité dans une grande entreprise sénégalaise dont je vais taire le nom pour une séance de formation sur les enjeux du marketing digital. J’étais surpris à bien des égards, d’abord de l’intérêt de presque tous les employés y compris les décideurs à ma formation. Je m’attendais à quelques professionnels et peut-être pas d’interaction, hum, c’était tout à fait le contraire, tout le monde était là, tous les départements, surprise totale.

J’étais également surpris des décisions concernant la Communication de leurs produits, ils faisaient tous à l’ancienne : spot radio, publicités à la télé, affiches dans les panneaux publicitaires et même des flyers à des passants pressés. J’étais ébahi.

J’ai donc sur un coup de tête demandé à la salle au cours de la formation  » Qui a regardé la télé aujourd’hui ? « , bizarrement personne n’a levé la main. Un professionnel qui se lève tôt à l’aube pour aller au travail à l’heure sans oublier les embouteillages incessants à Dakar, comment peut-il trouver le temps d’allumer la télé, vous me direz, oui c’est pertinent sauf, leurs cibles sont également des professionnels comme eux.

J’ai ensuite logiquement demandé  » Qui a eu visité au moins ses réseaux sociaux dans la journée « , pour contextualiser on était dans les 10h du matin quoi, tout le monde a levé la main, le directeur m’a même dit : « On connait tous la réponse à ta question »

Et cette entreprise ne dépense aucun kopeck sur les canaux digitaux en ce moment bien qu’ils savaient qu’eux même utilisent de moins en moins les médias traditionnels et passent de plus en plus leur temps sur Facebook, Linkedin, YouTube, Instagram, Twitter.

Qu’ils fassent leurs recherches de produits sur Google, qu’ils comparent les produits entre différentes marques dans leurs sites, qu’ils regardent les témoignages et feedbacks des clients avant de passer à l’achat mais ils arrivent quand même à se convaincre qu’un Spot de quelques secondes avec un son à la mode incitera leurs clients à acheter.

Les consommateurs ont changé, plus vite vous le comprendrez, mieux ce serait.

#Walabok

« Dans le nouveau monde, ce n’est pas le gros poisson qui mange le petit, c’est le plus rapide qui mange le plus lent » Klaus Schwab, Président du Forum Économique Mondial