À propos de Barka

Je suis Barka Dia. Je suis entrepreneur, consultant et formateur en Marketing digital. Ma nouvelle entreprise s'appelle Storytello, un cabinet de consultance et de renforcement de capacités sur le Marketing digital.
  • Marketing digital : échecs et succès

Le Marketing digital : un cocktail de réalités et d’illusions

C’est un débat qui s’éternise maintenant entre d’une part des entreprises qui pensent que leurs cibles n’utilisent pas les réseaux sociaux même si elles les utilisent et d’autre part des marques qui ont testé et qui n’ont pas eu les résultats escomptés.

Les deux catégories ont toutes le droit de se demander si cela en vaut vraiment la chandelle.

I
l y a une décennie, l’internet c’était un luxe surtout en Afrique, la connexion coûtant excessivement chère, son accessibilité était restreinte. À cet époque, c’était difficile de percevoir l’internet comme un marché vue que ses utilisateurs étaient pour la plupart des professionnels qui exercent des métiers qui en sont liés : développeurs, techniciens, Ingénieurs, Webmasters, etc.

Mais au fil des années, ça s’est démocratisait, les réseaux sociaux ont explosé, de Facebook à Tik Tok, le format également a évolué, on est passé du texte ( blog ) à la vidéo. Le nombre d’internautes est passé de 360 millions en 2000 à près de 5 milliards en 2021 et 4 milliards et demi d’utilisateurs des réseaux, et ainsi de suite.

Je ne voudrais pas vous ennuyer davantage avec des centaines de données qui témoignent de l’adoption de l’internet actuellement, y compris vos potentiels consommateurs.

Si la question du marché se discutait il y a une décennie, désormais ce n’est plus le cas. Le problème c’est plutôt comment ? Comment diffuser des messages destinés à vendre des produits et services dans ce large marché ? Comment convaincre des potentiels clients via les moyens digitaux à passer à l’achat ? En clair, comment trouver des clients grâce à Internet ?

Le Marketing digital c’est très large déjà

Le premier réflexe de tous ceux qui se lancent dans le digital c’est de créer une page sur les réseaux sociaux, Facebook, Instagram ou même Linkedin.

Le marketing digital ne se limite pas aux réseaux sociaux, si c’était un arbre, les réseaux sociaux n’en seraient qu’une branche, une branche visible au loin certes mais pas plus.

Les autres branches concernent le Référencement Naturel, le Content Marketing, l’Email Marketing, le Marketing d’affiliation, le Blogging, le Référencement Payant, le Marketing d’Influence, la Publicité en ligne.
Bien que différents, ces domaines du marketing digital sont entremêlés et complémentaires, une stratégie digitale à succès est très souvent omnicanale et doit viser ainsi plusieurs canaux digitaux à la fois tout en respectant le code chacun.

Toutefois, cela ne sert à rien de se lancer dans tous ces domaines à la fois, vous n’allez pas même pas dépasser le plafond, je vous le dis. Même les grandes entreprises dans la Communication digitale se spécialisent sur quelques domaines et y développent leurs audiences.

C’est ce que vous devrez faire aussi si vous souhaitez vous lancer, commencez sur un ou deux canaux adaptés à vos services, où vos cibles sont assez présentes et lancez des stratégies pour développer votre communauté.

 

Détrompez-vous, cela prend du temps

Lancer une stratégie marketing c’est toujours un pari, c’est comme présenter sa candidature aux élections, on n’est jamais sûr à l’avance du succès. Alors faites attention aux marchands de tapis qui vous font miroiter toute sorte de choses sur le marketing digital.

Le combat est rude, le carnet ne suffira pas, c’est un long processus qui demande de la patience et des efforts. Vous devez bâtir une communauté petit à petit, brique par brique pas juste pour des résultats immédiats qui ne se renouvelleront pas mais pour une longue alliance, une forte affiliation entre votre marque et vos cibles.

Il faut en moyenne 2 ans HubSpot avant de convertir ses prospects en clients et devinez combien ils ont généré de revenus en 2020, 800 millions de dollars. Dès 2006, ses fondateurs ont compris la différence du comportement du consommateur devant son ordinateur et son smartphone et ont décidé de miser sur la durée avec lui.

Donner tout le temps au prospect pour passer à l’étape suivante mais en attendant lui sensibiliser, l’éduquer, l’aider au mieux à aller de l’avant, lui partager des ressources que d’autres auraient vendu pour qu’au moment où le client veut acheter un produit que HubSpot vend, que le relationnel et la communauté jouent en leur faveur et poussent celui-ci à dépenser son argent chez eux. Et ça marche. 800 millions $

Tout n’est pas question d’immédiateté dans le digital, je dirai même que les meilleures stratégies marketing sont celles qui se projettent sur la durée. Sinon, pas la peine mon cher ou ma chère, le chemin ne sera pas long.

C’est d’ailleurs la raison pour laquelle beaucoup d’entreprises qui investissent en masse et tout d’un coup disparaissent des radars, on n’en entend plus.

Investissez, Investissez-vous

Dans mon expérience, j’ai fait la connaissance de toutes sortes d’entreprises qui non seulement ne voulaient pas investir dans leur communication mais ne voulaient pas non plus s’investir.
Le premier fait référence au fait de mettre des moyens financiers pour propager votre message auprès de vos cibles.

Il faut recruter des créateurs de contenu qui seront prêts à remuer ciel et terre pour fournir des informations pertinentes à votre communauté, des designers professionnels créatifs qui vendront la charte graphique de votre marque, un Community Manager avec de l’expérience, un Growth Hacker si besoin pour raccourcir le process.

La pire erreur que vous puissiez commettre c’est de négliger les personnes qui gèrent H24 votre communication digitale et malheureusement c’est l’erreur la plus commune que j’ai remarqué. Vous aurez du mal à faire long feu avec du bois mouillé.

Le 2ème type d’investissement fait référence à vous. Une stratégie digitale qui marche c’est tellement difficile et complexe que vous ne pouvez pas réussir sans vous impliquer en tant que capitaine du bateau.

Même si vous avez une équipe très compétente, ils ne connaitront pas forcément vos cibles mieux que vous. Leur fougue et créativité ne suffiront pas hélas à toucher profondément leur cœur de votre audience, vous devrez leur montrer la voie, leur faire part de vos connaissances du marché, de votre industrie, de vos cibles, bref être là quoi.

 

Comment un créateur de contenu qui ne connait rien dans un domaine particulier peut-il créer du contenu qui puisse résonner auprès de la vraie cible ? Votre audience n’est pas bête. À défaut de convertir quelques membres de votre entreprise en créateurs de contenus, accordez-vous le temps d’accompagner et d’initier les communicants digitaux à votre domaine.

Beaucoup ne prennent même pas conscience qu’ils en sont novices et qu’il y a dès lors peu de chances qu’ils produisent du contenu pertinent à leur niveau. Vous pourrez leur partager des sites pour s’initier, des blogs ou documents pour comprendre votre domaine d’activité. Votre implication est indispensable dans l’équation, je vous le dis.

 

Vos Clients sont désormais Internautes

Quelque soit la manière dont on prend les choses, on est tous d’accord qu’on a plus de chances de trouver nos potentiels clients sur les moyens digitaux que dans les médias traditionnels.

J’étais une fois invité dans une grande entreprise sénégalaise dont je vais taire le nom pour une séance de formation sur les enjeux du marketing digital. J’étais surpris à bien des égards, d’abord de l’intérêt de presque tous les employés y compris les décideurs à ma formation. Je m’attendais à quelques professionnels et peut-être pas d’interaction, hum, c’était tout à fait le contraire, tout le monde était là, tous les départements, surprise totale.

J’étais également surpris des décisions concernant la Communication de leurs produits, ils faisaient tous à l’ancienne : spot radio, publicités à la télé, affiches dans les panneaux publicitaires et même des flyers à des passants pressés. J’étais ébahi.

J’ai donc sur un coup de tête demandé à la salle au cours de la formation  » Qui a regardé la télé aujourd’hui ? « , bizarrement personne n’a levé la main. Un professionnel qui se lève tôt à l’aube pour aller au travail à l’heure sans oublier les embouteillages incessants à Dakar, comment peut-il trouver le temps d’allumer la télé, vous me direz, oui c’est pertinent sauf, leurs cibles sont également des professionnels comme eux.

J’ai ensuite logiquement demandé  » Qui a eu visité au moins ses réseaux sociaux dans la journée « , pour contextualiser on était dans les 10h du matin quoi, tout le monde a levé la main, le directeur m’a même dit : « On connait tous la réponse à ta question »

Et cette entreprise ne dépense aucun kopeck sur les canaux digitaux en ce moment bien qu’ils savaient qu’eux même utilisent de moins en moins les médias traditionnels et passent de plus en plus leur temps sur Facebook, Linkedin, YouTube, Instagram, Twitter.

Qu’ils fassent leurs recherches de produits sur Google, qu’ils comparent les produits entre différentes marques dans leurs sites, qu’ils regardent les témoignages et feedbacks des clients avant de passer à l’achat mais ils arrivent quand même à se convaincre qu’un Spot de quelques secondes avec un son à la mode incitera leurs clients à acheter.

Les consommateurs ont changé, plus vite vous le comprendrez, mieux ce serait.

#Walabok

« Dans le nouveau monde, ce n’est pas le gros poisson qui mange le petit, c’est le plus rapide qui mange le plus lent » Klaus Schwab, Président du Forum Économique Mondial

Par |2021-10-25T12:43:32+00:00octobre 21st, 2021|0 commentaire
  • Formation marketing digital par Barka Dia

Les problèmes viennent souvent pour une bonne raison

Il y a un an, j’étais fauché complètement au tout début de la Covid-19. Je n’arrivais pas à y croire pourtant j’avais lancé quelques initiatives assez lucratives quelque mois avant et je suis quelqu’un de très frugal et je l’étais davantage quand je suis devenu entrepreneur.

J’avais vraiment touché le fonds, en fait, j’avais des clients mais qui ne payaient plus, les dépenses augmentaient, les rentrées d’argent étaient nulles, la caisse s’est donc vidée.

C’est l’une de mes pires expériences et je m’étais jurée de m’en sortir sans aide extérieure, sans soutien de la famille ou de qui que ce soit, sinon pourquoi serais-je légitime à donner des conseils à mes relations sur LinkedIn, pourquoi devrais-je continuer à tourner une entreprise si je n’arrive pas à me sortir de mes problèmes ? C’est pourquoi je n’en ai même pas parlé à ma famille.

Première chose j’ai arrêté l’hémorragie, c’est-à-dire le service chronophage qui prenait presque tout mon temps et celui de ma team sans en valoir le coût, faute de retard de paiement ou des clients zélés à nous balader dans tous les sens. Ensuite, il fallait trouver un nouveau service qui correspondait au contexte de la Covid, distanciation, télétravail et la j’ai lancé Digital Pro : formation accélérée en ligne pour aider les professionnels et entreprises à gérer leurs propres Communication.

Ça a marché plus que je ne l’espérais, les participants à la formation étais de tout âge, de tout profil et de zone différente : Sénégal, France, Suisse et même Niger avec sur Zoom pendant 2 mois.

Aujourd’hui, je suis sûr que si je n’avais pas été fauché je n’aurai peut-être rien changé dans ma façon de travailler. Cette formation m’a tellement inspiré que j’ai lancé beaucoup d’initiatives dont je ne communique pas forcément mais qui marche super bien.

Personne n’aime les problèmes mais dès fois ils sont là pour nous une bonne raison : nous faire changer de cap #Walabok

Par |2021-09-08T20:13:52+00:00septembre 1st, 2021|0 commentaire
  • Attraction symbole de l'Inbound Marketing

Qu’est-ce que l’Inbound Marketing en 2021 ?

L’Inbound Marketing, l’Outbound Marketing !

On ne peut comprendre l’un sans l’autre. Nous verrons dans l’article quelle est la différence entre les 2 ? En quoi le jeune Inbound Marketing est meilleur que son frère Outbound ? Et surtout comment l’appliquer dans vos prochaines stratégies marketing ?

You’re ready ? Let’s go 🏃🏽!

U

ne question pour commencer : aimez-vous les annonces télévisées ? Sur du parfum ou le dernier modèle de BMW ? Sur Heineken lors les matchs de Champions League ou sur les bouillons de cuissons ( Maggi, Jumbo ) ? Moi la réponse est Non. Une voiture qui roule seule, des enfants qui sourient au petit déjeuner juste par ce que Papa montre du beurre ! Sorry je passe.
Crédit : Pexels

Alors ce type de communication relève de l’Outbound Marketing, une approche marketing visant à adresser son message au maximum de personnes possibles quitte à les interrompre, à ce que ce soit impertinent ( Heineken pour moi ), limite qu’elles le détestent.

Plusieurs prénoms de formats publicitaires portent le nom de l’Outbound Marketing, c’est le cas des flyers, des affiches publiques, des displays de panneaux publicitaires, des prospections téléphoniques de masse, des emails commerciaux spams ou bien même des vidéos Ads Youtube de Tai Lopez. Il vous arrive de voir ses vidéos ?

Pendant longtemps, l’Outbound marketing était le mode de communication des marques et cela grâce à l’audience aux médias traditionnels : d’abord les journaux quotidiens, ensuite la radio et enfin la télé.

La Publicité étant la principale source de revenus de ces médias coûtait bien évidemment très très cher aux entreprises.

D’ailleurs l’émergence géométrique de ces médias au XXᵉ siècle est très liée aux investissements colossaux des marques prêtes à tout pour des annonces publicitaires sur la 1ère page. Un mariage rompu par le digital, plus jeune et séduisant que les médias traditionnels et plus attirant pour la nouvelle génération. Score 2-0.

Les consommateurs devinrent au fil du temps de moins en moins attentifs aux contenus publicitaires de masse. Avec l’internet et du smartphone, ces consommateurs maintenant internautes ne sont plus devant la télé toute la journée comme on l’imagine, mais passent beaucoup de leur temps sur le net et sur les réseaux sociaux. À discuter, à suivre leurs centres d’intérêt, à partager des contenus auxquels ils s’identifient et à rester focus.

Conséquence : l’audience des médias traditionnels diminue chaque année et le retour sur investissement des marques dans les annonces publicitaires inefficace.

C’est de là qu’est né le jeune prodige Inbound Marketing

Une démarche qui consiste à créer du contenu éducatif et pertinent en vue de construire et d’attirer son audience le site web de sa marque afin de la convertir en leads qualifiés puis en clients. Attirer et non aller chercher des clients partout et dans tous les sens.
credit : pexels

Au lieu de diffuser des Publicités courtes à la télé pour Monsieur et Madame tout le monde ou d’acheter des listes mails, l’Inbound Marketing consiste à bâtir une relation durable avec son audience, leur donner le temps de connaitre notre marque et de reconnaitre notre expertise.

Le cœur de la stratégie Inbound Marketing c’est le Content Marketing, création de contenus que l’audience adorerait lire, visionner et partager.

Le principe c’est la non-intrusion de messages marketing et la séduction de personnes potentiellement intéressées par nos services en les éduquant sur des sujets qui les intéressent vraiment.

Toute stratégie Inbound Marketing commence par la définition des Personas, des personnages fictifs ou réels qui représentent les différents profils de nos cibles : âge, sexe, catégorie socio-professionnelle, niveau d’étude, domaines de compétence, rêves, pouvoir d’achat, etc.

Il faut partir de ces personas pour définir la stratégie inbound ainsi que les contenus : des articles de blog, des images, des infographies, ebooks, vidéos ou emails personnalisés.

Comment réaliser vos Personas ?

Pour définir vos personas, faites simple. Inspirez-vous de 2 à 3 de vos meilleurs clients. Créez un modèle de persona puis une fiche de ce modèle pour chacun de vos 3 clients et remplissez-la. Si vous n’avez pas assez d’informations, invitez-les ensemble pour un focus group et posez-les vos questions sinon faites un entretien individuel avec chacun et trouvez le moyen d’avoir le plus d’informations possibles sur leur profil.
No alt text provided for this image

Retenez bien que plus exacts seront vos personas, meilleure sera votre stratégie inbound et plus pertinents seront vos contenus. Restez fidèles à vos personas.

Tout ce qui ne devrait pas intéresser vos personas, ne devrait pas figurer dans votre stratégie inbound.

Sont-ils plus à l’aise avec les articles ou les infographies ? Sont-ils plus présents sur Facebook ou sur Instagram ? Préfèrent-ils les longs articles ou les petits ? etc

Il faut segmenter et orienter sa stratégie Inbound en 3 étapes : Attraction, Conversion, Fidélisation. Pour chaque catégorie, créez du contenu en vue de faire passer l’audience to next, à la prochaine étape.

1. Attraction

La première étape de toute stratégie inbound c’est attirer des visiteurs, des internautes de votre cible vers votre site web grâce à des articles de blog. Vous devrez évidemment ajouter un blog dans le site de votre marque et être disposé à rédiger des articles pour votre cible de manière régulière.

Attention, après avoir créé du contenu, il faudra ensuite les diffuser sur les différents canaux de communication, les partager sur les réseaux sociaux et les rediffuser en automatisant leurs republications avec des outils comme Hootsuite.

La formule : passer 1/3 du temps de la stratégie à créer du contenu et les 2/3 à les diffuser.

Les sujets des contenus à ce niveau doivent être centrés sur leurs problématiques de votre cible, sur ce qu’ils cherchent sur Google. Attirer, attirer et attirer.

2. Conversion

Dans cette 2ᵉ partie, le but c’est d’abord de recueillir les coordonnées des visiteurs, de les analyser, puis de convertir les leads qualifiés puis en clients. Lorsque le visiteur lit beaucoup de vos articles, qu’il télécharge les documents PDF, cela signifie qu’il est potentiellement un prospect pour un de vos produits.

Donc il faut définir au préalable une stratégie de recueil de contacts des leads en ajoutant des Call To Action, en créant des Landing Page et des formulaires d’inscription.

Ensuite, analyser les contacts, les catégoriser en leads qualifiés et non qualifiés, prendre contact avec ceux qualifiés au plus vite. Le processus de qualification de Visiteurs à Leads qualifiés puis à Clients est souvent très long. Donc, il faudrait créer du contenu exclusif pour chaque catégorie afin d’accélérer la cadence.

Avec les leads qualifiés, on peut parler de ses produits en les orientant vers les pages de vos produits ou en les mettant en contact avec les commerciaux. Les moyens utilisés pour convertir les visiteurs sont les Call To Actions ( boutons qui poussent à cliquer ), les landing pages ou l’e mailing. L’idée c’est lorsqu’on doit convertir eh bien que ce soit avec les leads qualifiés qui connaissent déjà notre marque, qui reconnaissent notre expertise et qui sont intéressés.

Lisez mon article : La Landing Page : la page la plus importante d’un site web

3. Fidélisation

Un fois les prospects convertis en clients, l’Inbound Marketing ne s’arrête pas. Il faut garder contact avec ses clients, les fidéliser et faire d’eux des ambassadeurs de la marque.

L’Emailing est à mon avis le canal le plus efficace pour cette partie. Envoyez des emails personnalisés et segmentés à vos clients pour les inviter à vos événements, à vos lancements de vos produits ou à participer à vos webinars.
No alt text provided for this image

Envoyez-leur des formulaires d’évaluation pour noter vos produits et partager-leur vos résultats finaux. Il est plus facile de conserver un client que de convertir un nouveau prospect c’est une évidence Marketing.

Conclusion

Contrairement au vieux Outbound Marketing qui est une sorte de masse marketing, le jeune prodige Inbound Marketing consiste à attirer ses cibles internautes vers son site web afin de les convertir en leads puis en clients. Pour cela, il faut créer du contenu pertinent, éducatif et qualitatif en quantité.

La stratégie Inbound commence par la définition des Personas, personnages qui représentent vos différentes cibles. Il existe 3 étapes en Inbound : Attraction, Conversion et Fidélisation. Pour chaque étape, créez du contenu exclusif pour faire mouvoir vos visiteurs en clients ambassadeurs de votre marque.

#Walabok

Par |2021-10-05T21:29:01+00:00août 20th, 2021|2 Commentaires

Les coulisses du Marketing de Génie de Tesla !

Bonjour.

Connaissez-vous les coulisses du Marketing de Génie de Tesla, la marque la plus incontournable sur les Réseaux Sociaux ?

T

esla n’a que 16 ans. Et oui ! C’est un adolescent prodige qui arrive à rivaliser avec les vieux dinosaures automobiles : Ford, Toyota, Honda sur plusieurs points dont la voiture autonome et surtout la voiture électrique.

Selon un rapport de Talkwalker du Juin 2019, Tesla arrive en 3ème position sur les marques les plus citées sur les Réseaux Sociaux juste derrière Audi et BMW. La marque devance ainsi les vieux tenors Volkswagen, Mercedes-Benz, Ford, Fiat, Honda et toutes les autres, et cela, sans dépenser un dollar en Publicité.

Tout au long de cet article, j’essaierai de répondre aux questions :

  • Comment Tesla arrive à régner sur les Réseaux Sociaux ?
  • D’où provient leur viralité sur le net ?
  • Comment la marque arrive à surpasser ses concurrents sans rien dépenser ?
  • Sur quoi est bâtie leur stratégie Social Media de génie ? Et quels sont leurs hacks ?

Je vous partagerai enfin en bonus 3 points sur lesquels vous pourriez vous inspirer du marketing de Tesla pour vos stratégies digitales 2020.

Commençons.

1. Clairvoyance de l’époque Social Media

Pour une marque aussi ambitieuse comme Tesla, c’est quand même disruptif de se priver de la Publicité traditionnelle. Le secteur automobile fait certainement partie des domaines qui investissent le plus sur les campagnes conventionnelles : Télé, magazines, panneaux publicitaires, etc.

Tesla a décidé de s’en priver totalement dès le départ et croitre géométriquement. C’est un challenge digne d’Hercule.

Certes Tesla est créée en 2003 mais la production de ses voitures n’a commencé qu’en 2008, année où les Réseaux Sociaux commencent à être pris très au sérieux. On commence à réaliser l’énorme trafic de Facebook et de Twitter à l’époque, dépassant de très loin celui des médias traditionnels réunis.

En 2008, je n’avais pas de compte Facebook mais je me rappelle combien mes amis me harcelaient pour que j’ouvre un compte. C’était bluffant.

Quelques années plus tard, ce sera autour d’Instagram et Snapchat de voir le jour. De ce fait les Réseaux Sociaux ont emmené plusieurs catégories de personnes notamment les jeunes à découvrir l’Internet et à y rester tous les jours.

Et Tesla a compris dès ses débuts qu’il y avait une rupture dans l’attention des gens, que les Réseaux Sociaux bouleversaient les médias traditionnels, qu’ils occupaient une place très importante dans la vie des gens et que c’est quelque chose qui n’est pas prêt de changer.

Les médias perdaient de plus en plus leurs audiences du coup les campagnes publicitaires devenaient moins efficaces. Personne n’est plus à la Télé comme avant. Les gens ont désormais le pouvoir de leur attention, ils choisissent ce qu’ils veulent, quand ils le veulent, où ils le veulent et cela sans publicité.

Et Tesla l’a bien saisi et a misé donc tout son avenir sur cette « tendance montante ». La marque est présente partout : Twitter, Instagram, Youtube, Snapchat, etc.

2. Le Referral Program

S’il y a une chose que Tesla fait mieux que ses concurrents voire toutes les marques présentes sur le Web c’est bien de réussir à se faire recommander par ses propres clients.

Tesla a bâti un système nommé “Referral Program”, système qui récompense les clients fidèles de la marque, ceux qui invitent leurs amis à acheter un Tesla.

Un code est indiqué dans chaque voiture Tesla et si un nouveau client mentionne le code d’un client fidèle lors de son achat, eh bien l’ambassadeur est rewardé par la possibilité de gagner une nouvelle voiture Tesla ou de bénéficier de Supercharge gratuite.

Petite note : Testa une voiture électrique donc ses voitures ne se chargent dans les stations de service comme on en voit mais plutôt sur des Superchargeurs placés par la marque pour les recharges des voitures Tesla.

Ainsi ses clients sont souvent choyés de gagner plus + 1000 km de Supercharge gratuite juste en recommandant les voitures Tesla. Un sacré motif pour les lancer tous au défi.

De ce fait, la marque automobile a pu obtenir + de 265 millions de vues gratuitement sur Youtube grâce à des vidéos réalisées par des Youtubeurs aux millions de followers recommandant les voitures Tesla. La marque bénéficie en plus + de 180 millions de vues sur des chaines Youtube spécialisées sur les voitures Tesla. Et tout cela sans rien dépenser.

C’est abracadabrant. Le « Referral Program » marche du tonnerre.

À cet effet, en Janvier 2019, Tesla a promis 80 de ses nouveaux modèles Roadsters aux meilleurs ambassadeurs de la marque comme dans la photo.

Je n’en ai pas encore mais quand j’en aurai, je publierai ici sur Linkedin mon code Tesla. 

3. Elon Musk, Pièce Centrale de la Stratégie

Je suis un grand fan du Real Madrid mais hélas cette fois mon équipe n’est pas le bon exemple pour cet article.

Si Tesla était l’équipe du FC Barcelone, Elon Musk serait Lionel Messi. Alors nous les amoureux du foot, on s’imagine mal un Barça sans Messi de la même façon la marque Tesla sans Elon Musk. Ils portent leur marque, incarne l’image et donne tout sur le terrain du jeu pour leur équipe.

Elon Musk est le capitaine de la Communication Digitale de Tesla. Au delà de ses brillantes présentations sur les nouveautés de Tesla, il casse le statu quo quo sur la façon dont un CEO de sa carrure s’exprime publiquement. Il annonce les projets en vue que ce soit pour Tesla et Space X ( son autre entreprise ), partage ses échecs en rentrant de chez lui, interagit directement avec ses clients, dépanne d’autres, etc.

Il va même jusqu’à s’embrouiller avec ses followers sur certains sujets à controverse mais tant que ça engage les internautes, il est content.

Sur Twitter, il est plus suivi que la marque Tesla et comme je l’avais dit dans un post, les internautes s’identifient plus à une personne, un leader qu’à une marque, sachant cela Musk use de tous les moyens pour engager sa communauté Tesla.

Il annonce des années à l’avance le modèle Tesla en vue. Ça suscite toujours conversation, partage et surtout pré-commandes des années avant la production des voitures. Très intelligent.

D’ailleurs après la brillante présentation sur le Cybertruck ( dernier modèle de Tesla ) le novembre dernier et la viralité que ça a engendré ensuite, Musk annonce sur Twitter qu’il y a plus 200 000 pré-commandes en moins d’une semaine. Pour un modèle qui ne sera disponible qu’en 2021, le pari est vachement réussi.

Elon Musk porte le brassard, incarne le charisme, oriente le jeu, distribue les passes, marque des buts et crée intelligemment une forte communauté autour de lui et la marque Tesla.

Son talent ne se limite pas juste à l’ingénierie ou l’automobile mais aussi à sa capacité à créer de la conversation avec ses suiveurs.

Comment vous inspirer de Tesla pour vos stratégies digitales ?

a. Le Personal Branding

En tant qu’entrepreneur, ne pas porter l’image de votre entreprise est un luxe que vous ne devriez plus vous permettre. Soyez le capitaine de votre communication digitale, impliquez-vous, incarnez-la et marquez-la par votre personnalité.

Vous devez porter publiquement la vision de votre entreprise. Votre communauté s’identifiera plus à vous qu’au Community Manager.

Engagez toute votre équipe à ramer avec vous pour le succès de vos campagnes digitales. Beaucoup d’idées de contenus pourraient provenir de la team.

À un on va plus vite, à plusieurs on va plus loin.

b. Récompenser vos clients

Au lieu de faire tout le temps des Promos pour attirer de nouveaux clients, créez-en plutôt pour ceux qui sont déjà là et qui achètent régulièrement vos produits.

Faites ressentir une expérience unique à vos clients les plus fidèles. Surprenez-les comme en cette fin ou début d’année. Invitez-les à des occasions spéciales comme des déjeuners exclusifs pour les remercier de leur fidélité. Ils resteront plus longtemps et vous recommanderont à leur entourage.

C’est plus facile et moins coûteux de garder un client que de convertir un nouveau prospect.

3. Faites du Storytelling

Les entreprises africaines et même francophones de manière générale ne racontent pas à mon avis leur Storytelling.

Je ne sais pas si c’est lié à des facteurs socio-culturels ou à d’autres raisons je constate en tout cas qu’il y a de grandes entreprises à succès dont personne ne connait l’histoire, qui étaient les différents fondateurs, qui faisaient quoi, par quels chemins sont-ils passés,…

Les startups américaines le font très bien et utilisent très souvent le Storytelling lors de leur levée de fonds.

À l’ère où toutes les marques se lancent dans la Communication Digitale avec à peu près les mêmes types de contenus, votre Storytelling est certainement l’élément qui vous distingue le plus de vos concurrents. Votre histoire c’est de la matière pour votre audience. Elle est vôtre. Racontez-la. Partagez-la.

Votre audience se rangera derrière votre marque comme si jouiez un championnat de football. Elle relayera votre communication dans son entourage comme si vous les aviez payé.

Lisez l’article sur la stratégie digitale de Génie de Nike

#Walabok

Barka Dia,

Par |2021-06-10T01:23:23+00:00mai 7th, 2021|0 commentaire

Qu’est-ce que le Marketing Digital ?

Vous vous demandez sûrement qu’est-ce le marketing digital ? Tout porte à croire que c’est une mode mais croyez-moi le digital ne se démodera jamais.

Pour comprendre le marketing digital, commençons par une petite histoire.

1. Histoire de l’internet

V

oyageons un peu dans le passé, on est le 19 Juin 1936, deux boxeurs très célèbres combattent au Yankee Stadium, à New York : à savoir Joe Louis et Max Schmeling

Joe Louis est un jeune champion noir très adulé par la communauté noire des Etats-Unis, Max Schmeling un allemand et âgé de 8 ans de plus que son adversaire.

Au cours du match, Max Schmeling gagne son adversaire au 12ᵉ round et inflige à Joe Louis sa première défaite. Max Shmeling a dédié sa victoire à Adolphe Hitler et celui-ci ne manqua pas l’occasion d’en faire usage pour la propagande du nazisme à l’époque.

Deux ans plus tard, le même combat se tint au même mois que le précédent. On est le 22 Juin 1938, cette fois-ci le combat prit une toute autre tournure, pas seulement les noirs mais tous les Américains supportent Joe Louis qui représentait pour beaucoup l’espoir d’une renaissance de l’Amérique suite à la crise des années 30. Max Schmeling représente aux yeux de beaucoup l’image du nazisme.

Il parait que plus de 100 millions de personnes étaient à l’écoute à la radio pour le combat et il n’a fallu qu’un seul round pour que Joe Louis mette KO son adversaire et gagne ainsi le fameux combat.

Ce que vous devez retenir qu’à cette époque, il n’y avait que la radio pour suivre le sport chez lui, la télévision est venue plus tard. À cette époque il n’y avait que la radio couplé d’événements comme celui-ci aussi rarissime que le ciel couchant vert qui pouvait disposer d’une telle audience.

70 ans plus tard, la donne a complétement changé. Un nouveau type de média autre que la télé ou la radio fait surface et est largement adoptée par tout le monde : l’Internet.

Au tout début du net, tous les internautes étaient en grande majorité des ingénieurs ou des professionnels tout court. J’imagine qu’avoir un mail dans les années 1990 devait être aussi excitant qu’acheter des bitcoins aujourd’hui.

Mais la venue des réseaux sociaux a largement popularisé l’Internet. En 2004, Facebook le premier réseau social d’envergure mondiale est lancé et pousse surtout les jeunes à se connecter avec leurs amis partout dans le monde avec une simplicité d’utilisation sans précédent.

2005, YouTube naquit, c’est possible de visionner des vidéos sur Internet. En 2006, Twitter rejoignit Facebook dans l’arène des réseaux sociaux, un nouveau réseau social avec un concept très différent et original.

En 2007, Apple lance le premier iPhone, un appareil à la fois téléphone et ordinateur. L’internet n’était utilisable qu’à travers un ordinateur bascule sur le mobile permettant aux internautes de se connecter partout, tout le temps et de le rester constamment.

La même année Android sera lancée et plus tard les marques comme Samsung vont l’utiliser dans leurs smartphones.

On est en 2007, l’internet vient de sauter des années-lumière de croissance et d’adoption partout dans le monde en juste 3 ans.

En 2010, Instagram et WhatsApp amènent leur grain de sel dans les applications mobiles et des réseaux sociaux voraces en attention. TikTok et Clubhouse sont les benjamins des réseaux sociaux d’envergure mondiale avec leur lot d’originalité.

Désormais, les adolescents, les jeunes, les adultes, les vieux, les professionnels, les entrepreneurs, les analphabètes tout le monde est internaute. On a tous quelque chose qui nous attire sur l’internet et qui nous incite à y rester constamment.

La télévision ou la radio n’ont plus le monopole des énormes audiences de 100 millions. Rien que Facebook enregistre plus de 2,7 milliards d’utilisateurs actifs chaque mois en 2021.

Pendant plus d’un ½ siècle, les entreprises étaient obligées de travailler avec la télévision, la radio, les journaux, les magazines, les panneaux publicitaires pour promouvoir leurs produits à beaucoup de personnes.

Vue que la publicité est la source principale de revenus des médias et canaux de communication, la facture des Spots a toujours été cher, donc exclusion d’office des petites marques qui ne rêvent pas d’y lancer des Spots.

Depuis la vulgarisation du net, l’audience de ces différents médias et compagnie ne cessent de baisser chaque année, très peu de gens regardent la télévision.

Le consommateur désormais internaute passe plus son temps sur Internet, à surfer, à chatter avec ses amis sur Facebook, à visionner ses chaînes YouTube favorites ou les vidéos proposées par la plateforme, à consulter les statuts de ses contacts sur WhatsApp. Bref ils sont sur internet.

Qu’est-ce que le Marketing Digital ?

Le marketing digital ( Digital Marketing en anglais ) regroupe l’ensemble des techniques marketing qui passe sur Internet à travers les supports ou canaux digitaux.

Les supports digitaux ce sont les ordinateurs, les smartphones, les tablettes et autres appareils connectés. Les canaux digitaux ce sont les réseaux sociaux, les moteurs de recherche, les outils d’emailing, les sites web, etc.

Le marketing avant l’ère du digital est très souvent appelé marketing traditionnel. Il fait référence à tout type de campagne marketing qui vise une communication de masse. Le marketing traditionnel inclut les publicités de cube Maggie à la pause des films de Telenovela, la boisson Heineken avant les matchs de Ligue des Champions, des voitures Ford après les journaux du 20 h sur France 24 ou même des Pages du magazine Harvard Business dédiées à la montre Rolex.

Tous ces types de techniques marketing relèvent de la publicité de masse et visent à atteindre vite le plus de personnes possibles, quitte à ce que soit impertinent pour beaucoup de spectateurs, que certains en ont pas les moyens d’acheter le produit, qu’ils en soient frustrés à force de regarder des spots dont ils n’ont pas demandé.

Le principe du marketing traditionnel, c’est la communication vite à grande échelle.

Le problème, c’est que maintenant les spectateurs désormais internautes ne sont plus influencés par des PUBS où toute la famille sourit dès qu’elle aperçoit le fameux “beurre”. Ils exigent plus de créativité de la part des marques et plus de considération à leur égard.

Le consommateur en 2021 veut une vraie histoire, de vraies émotions, il veut interagir avec sa marque préférée, il veut le suivre le suivre sur Facebook et Instagram, il veut faire partie de sa communauté, il veut être informé des prochaines activités de l’entreprise.

Il veut liker et partager avec ses amis les contenus créatifs qui auront fait sa journée et faire part de ses remarques sur vos produits en messagerie privée ou en commentaires. Qu’est-ce qu’offre les médias traditionnels pour cela ? Une communication unilatérale où l’un parle sans s’intéresser et l’autre est obligé d’écouter même s’il n’est pas intéressé.

Le consommateur en 2020 consulte les réseaux sociaux en moyenne 30 minutes ses réseaux sociaux après son réveil. Le professionnel par exemple consulte son feed LinkedIn ou Facebook avant de sortir de chez lui. Une fois dans le transport, il consulte ses autres comptes réseaux sociaux. Tout cela avant que sa journée ne commence réellement.

D’ailleurs dans les événements, les gens dans la salle ont leurs yeux plus fixés sur leurs smartphones quand le Speaker parle longtemps. Dans les séminaires, c’est souvent le cas lorsque le formateur commence à être ennuyeux. Même les professionnels restent connectés partout où ils vont. C’est comme ça.

Quel que soit le domaine d’une entreprise, son audience passe en moyenne plus son temps sur Internet que sur tous les autres médias réunis.

Il n’y aucune affiliation entre les médias traditionnels et les entreprises. La seule raison pour laquelle les marques dépensaient des sommes astronomiques pour des spots télévisées, c’était juste qu’ils étaient les seuls à disposer des audiences de dizaines, voire des centaines de millions de personnes.

Aujourd’hui ces médias traditionnels n’ont plus le monopole. Il fut une époque où Nokia est la marque de téléphone N°1 dans le monde mais la marque s’est fait dépasser par iPhone, Samsung, Huawei, Tecno, entre autres.

C’est le même cas pour les médias traditionnels. Le match est gagné depuis et chaque jour rallonge l’écart du score.

Quels sont les domaines du Marketing digital ?

Beaucoup de personnes le Marketing Digital réduisent aux réseaux sociaux. Si le marketing digital était un arbre, celui des réseaux sociaux ne serait qu’une branche, une branche remarquable au loin, mais pas plus qu’une branche.

En plus de cette branche, il y a le référencement naturel, le référencement payant, le marketing de contenu, l’email marketing et le marketing d’influence.

1. Le Community Management

Le Community Management c’est la gestion et l’animation des pages d’entreprise ou de personnalités sur les réseaux sociaux : Facebook, Linkedin, Twitter, Instagram,…

Le Community Manager est la personne en charge de la gestion du Community Management d’entreprises. Il est donc ambassadeur de son entreprise sur les réseaux sociaux et le représentant des followers dans l’entreprise. Il doublement ambassadeur, il est le fil conducteur entre les 2.

Il doit définir des stratégies qui vise à engager la communauté de l’entreprise, à créer de la conversation. Il doit traduire les activités en vue de l’entreprise en contenus tout en engageant l’audience. Pour arriver à ses fins, le Community Manager définit une ligne éditoriale contenant tous les contenus en vue sur une période donnée : 1 mois ou 2 mois en se basant sur les objectifs de visibilité et de conversion de l’entreprise.

Enfin le Community Manager doit mesurer l’efficacité de sa communication chaque mois afin d’ajuster son prochain planning de communication.

2. Le Référencement naturel ou SEO

Il vous arrive certainement de chercher des produits sur les moteurs de recherche comme Google, Yahoo ou Bing. Après avoir tapé la requête, le moteur cherche parmi des millions de pages et les classent par ordre de pertinence.

Par exemple si vous tapiez “achat ordinateur” il y a de grandes que les liens proposés pour la 1ère, 2ème et 3ème position soient ceux des sites de vente

En fait, les moteurs de recherche comme Google se basent sur plus de 200 critères pour vous proposer les résultats de recherche cela n’a rien d’un hasard ou d’un choix approximatif.

Le référencement naturel consiste à optimiser un site web afin d’être positionné sur les moteurs de recherche lorsqu’un internaute un mot ou des mots clés en relation avec l’activité de l’entreprise.

En effet, la plupart des visiteurs des sites web proviennent des moteurs de recherche. Ils tapent une requête cela peut être un groupe de mots ou une question et ils cliquent sur les résultats proposés par les moteurs de recherche.

Vue l’importance d’un site web sur une stratégie digitale quelconque, le référencement naturel c’est l’un des domaines les plus importants du Marketing Digital.

3. Le Référencement Payant ou SEA

À défaut d’être positionné sur les moteurs de recherche sur certains mots clés peut-être par ce qu’il y a beaucoup de concurrents, des concurrents qui ont plus de trafic, plus de contenus et qui respectent mieux les règles établies par les moteurs de recherche, c’est possible de payer les moteurs pour les contourner et les devancer malgré tout.

C’est ce qu’on appelle le référencement payant. Ça consiste à payer les moteurs de recherche pour qu’un site soit en avant des sites bien positionnés de manière organique. Imaginons que vous lanciez un nouvel hôtel avec une nouvelle marque aujourd’hui, vous n’aurez aucune chance d’être positionné en 1ère position sur Google sur certains mots clés à moins que vous payiez.

Vous payerez alors à chaque fois qu’un internaute clique sur l’annonce dans le moteur de recherche.

4. Le Marketing de Contenu

Le marketing de contenu ou Content Marketing s’oppose du Marketing Traditionnel sur la communication de masse par tous les moyens quel que soit le moyen.

Le consommateur maintenant internaute, l’internet lui a donné le pouvoir, celui de son attention. Il est chez lui ou au bureau subitement un produit lui vient en tête. Il va prendre son smartphone, taper une requête sur Google, consulte les différents sites proposés, il visite si besoin leurs réseaux sociaux pour observer les retours des clients, il compare les prix et décide enfin là où il va acheter. Tout cela sans que l’entreprise en soit au courant.

Le marketing de contenu permet de créer son audience ciblée au lieu de s’adresser à n’importe, de s’intéresser à elle avant d’exiger un quelque intérêt, d’aider d’abord au lieu de vendre de prime à abord, de créer un lien fort solide au lieu d’une communication vite qui passe dans l’oubli.

Le moyen pour réaliser cela s’est à travers des contenus pertinents que ce soit des articles de blog, des vidéos des tutoriels sur Youtube, une infographie montrant les différentes étapes pour faire X ou Y, des formations gratuites sur des techniques, etc.

Pour une entreprise de cybersécurité par exemple, l’objet du Marketing de Contenu sera d’expliquer à son audience pourquoi faut-il sécuriser ses données d’entreprises ? Comment y procéder ? Quelles sont les pièges à éviter ? Quelles différentes options pour se sécuriser y compris leur propre solution ?

Le Marketing de Contenu consiste à attirer des prospects intéressés, les transformer en leads qualifiés et puis convertir en clients fidèles qui n’hésiterons pas de recommander le produit à son entourage.

5. L’Email Marketing

En utilisant Gmail, vous pouvez envoyer un mail à une personne en privée, en One to One. Mais imaginez que vous voulez annoncer par mail la date d’un événement à un groupe de 1000 personnes, les envoyer chacun un mail prendra trop de temps. Une autre option serait d’ajouter leurs mails dans les destinaires mais très souvent les services mail comme Gmail ou Hotmail bloque les mails ou en les envoie au spam dès qu’on ajoute beaucoup de destinataires.

L’emailing vous permettrait de créer une base de données et d’envoyer le même mail à tout le monde avec un seul effort. Une fois les mails bien ajoutés dans la base de données, vous n’écrirez le mail et ne l’enverrez qu’une seule fois et l’outil d’emailing se chargera de l’envoyer à tous ceux qui sont dans la liste.

L’outil d’emailing le plus utilisé au monder et mon favori c’est Mailchimp.

6. Le Marketing d’influence

Le marketing d’influence consiste à afficher ses produits ou les attributs de sa marque auprès d’influenceurs, de personnes très suivies sur les réseaux sociaux.

La marque Free par exemple a travaillé avec des Youtubeurs sénégalais à son lancement au Sénégal. Ces influenceurs très suivis ont donc créé du contenu pour informer et promouvoir la marque Free au public sénégalais.

Le Marketing Digital permet aux marques de toucher rapidement beaucoup de personnes, c’est donc un idéal pour les marques qui se lancent.

Conclusion

L’homme a découvert le feu depuis la préhistoire et depuis il l’utilise sans arrêt. L’internet en est de même. Rien qu’en 2019, l’internet a comptabilisé plus de 300 millions de nouveaux internautes dans le monde, de “nouveaux internautes” qui ont utilisent l’Internet pour la première fois.

Actuellement en 2021, plus de 4,6 miliards de personnes dans le monde utilisent l’Internet régulièrement. 4,2 milliards d’entre eux utilisent les réseaux sociaux de manière active et ça n’est pas prêt de changer tant qu’il y aura de temps des applications comme WhatsApp ou Tik Tok qui améneronnt leur grain de sel.

Une entreprise quel qu’elle soit : PME, entreprise B2B ou B2C, Startup ou Groupement sa cible est internaute. Elle est régulièrement sur les réseaux sociaux, elle est connectée en ce moment même, elle défile sûrement un de ses réseaux sociaux favoris, elle s’habitue de plus en plus à l’achat en ligne et plus important encore elle fait de plus en plus confiance aux marques qui l’ont au moins une fois aidé.

#Walabok

Par |2021-10-05T21:33:25+00:00avril 15th, 2021|0 commentaire

Le Marketing de Contenu de Nike

Nike est une marque américaine spécialisée dans le design et la fabrication de chaussures, de vêtements et de matériels sportifs fondée en 1971. Son logo est certainement le plus reconnaissable de la planète. Il n’y a pas un jour où vous ne croiserez pas quelqu’un dans la rue porter leurs chaussures ou leurs maillots sinon vérifiez si vous n’en portez pas.

M

ême Steve Jobs reconnu pour son génie en Marketing avait tiré son chapeau à Nike lors de sa présentation de la fameuse campagne « Think different » en hommage à leur authenticité dans leur approche marketing.

En effet, au lieu d’inciter constamment ses clients à acheter ses chaussures, Nike choisit d’honorer de grands athlètes : Michael Jordan, Carl Lewis, Romario, Eric Cantona, Ronaldinho, Thierry Henry, Cristiano Ronaldo, Roger Federer, Serena Williams, etc.

Tous ces grands champions sont constamment honorés par Nike pour leur travail et leur dévotion.

Toujours dans son authenticité, Nike a lancé en 2018 une campagne avec Colin Kaepernick un footballeur américain qui était en plein milieu d’une polémique depuis 2 ans puisqu’il mettait un genou à terre pendant l’hymne national avant le début de chaque match pour protester contre les oppressions policières envers ses compatriotes noirs.

Colin Kaepernick était en 2016 l’un des meilleurs joueurs au monde à son poste de quaterback pourtant son acte a poussé son entraineur à le placer en remplaçant. Par la suite beaucoup d’autres footballeurs l’ont soutenu en imitant son geste pendant l’hymne national.

Deux ans plus tard (2018), Colin n’avait même plus de club puisqu’aucun ne voulait le signer.

Dans un contexte pareil, il faut reconnaitre qu’une campagne avec le principal protagoniste pour une multinationale comme Nike requiert autant de courage que de calcul.

La campagne accompagnée du message : « Croyez en quelque chose. Même si vous devez tout sacrifier », dénigrée par beaucoup d’Américains qui sont allés jusqu’à brûler des chaussures de la marque, était par contre très appréciée dans le reste du monde où Nike réalise 55 % de ses ventes. Jouer avec un tel controverse est un pari que peu de marques sont prêtes à prendre.

Si la campagne était réalisée aujourd’hui en 2020 je ne pense pas que ça susciterait autant d’enthousiasme.

Bref, 49 ans après sa création Nike a devancé tous ses concurrents aux États-Unis et dans le monde dont Adidas en se forgeant un nom de marque qui forge l’admiration. On a affaire à une marque anti-conformiste avec un chiffre d’affaires de plus de 30 milliards de dollars.

Beaucoup attribuent à Nike la paternité du jogging dit moins sa popularisation dans le monde ; les fans de la marque achètent ses chaussures pour aller courir dehors avec leurs voisins ou leurs camarades mais s’il est interdit de sortir ou de se regrouper, forcément les ventes vont chuter. Raison pour laquelle, Nike a dû fermer beaucoup de ses magasins de vente partout depuis le début de la pandémie.

Néanmoins, la marque s’est vite adaptée à sa communauté en se basant sur ses propres armes digitales déjà en place depuis des années.

Nike aurait pu se terrer comme beaucoup, se taire et attendre que les choses reviennent à la normalité. Pourquoi la marque à la virgule a continué malgré tout à investir dans la communication même si les ventes n’allaient pas décoller ? Comment Nike communiquait quand tous les championnats de football, le NBA sont en stand by ? Que tous les événements sportifs sont reportés ? Comment s’est-elle engagée auprès de sa communauté durant tout ce temps ?

Voyons cela.

1. Du Contenu à la Nike

Nike a lancé depuis des années deux applications : Nike Training Club et Nike Run Club. Les 2 applications permettent à n’importe qui de rester en forme, d’apprendre à s’entrainer gratuitement, de créer son programme de fitness, de suivre des conseils de coachs professionnels et même de recevoir des recommandations pour une bonne nutrition et un bon sommeil.

J’avais utilisé il y a un an l’application Nike Run Club pour m’améliorer au jogging. En suivant exactement leurs conseils, en une semaine j’avais remarqué un énorme impact. L’application m’a demandé l’objectif que je souhaitais atteindre puis m’a proposé un calendrier d’exercices personnalisés à suivre y compris les jours de repos.

C’était incroyable de bénéficier de cela gratuitement. Quand on fait le jogging avec l’application, on est félicité à chaque kilomètre parcouru et on peut courir dans tous les sens, l’application saura quand on aura atteint l’objectif du jour. C’était génial et si ça l’était pour moi et ça l’est forcément pour tous les millions de personnes qui l’utilisent actuellement.

L’autre application Nike Training Club se focalise sur le sport à domicile, sur les moyens à utiliser pour rester en forme avec ou sans équipement à la maison avec un ensemble de programmes simples à appliquer. D’ailleurs la version Premium de cette application était gratuite aux USA pendant le confinement avec plus de 185 entrainements professionnels pour pousser les Américains à s’entrainer chez eux gratuitement.

Après avoir été un Mastodonte de la Publicité traditionnelle des années 80–90, Nike est en train d’en être un dans le Content Marketing avec des contenus hypnotisants.

La chaine YouTube de Nike qui a presque 1,49 millions d’abonnés a joué sa partition en diffusant une série de vidéos streaming pour la Communauté de Nike Training Club durant le confinement. Des vidéos naturelles réalisées par des coachs qui aident les fans à s’entrainer chez eux sans équipement. Avec ces contenus professionnels partagés gratuitement quand on était un fan de Nike, on devient immédiatement un Super fan.

Comme les gens s’ennuyaient pendant le confinement ces vidéos live étaient sûrement attendu avec beaucoup d’enthousiasme dans le monde entier car on sait que quelqu’un quelque part fait les mêmes gestes que soit.

2. Play inside, Play for the world

Au cours de la pandémie, Nike a lancé sur les réseaux sociaux une campagne qui dit : « If you ever dreamed of playing for millions around the world, now is your chance. Play inside, play for the world. ».

La traduction : « Si vous avez déjà rêvé de jouer devant des millions de personnes dans le monde, maintenant est votre chance de le faire. Jouez à l’intérieur, jouez pour le monde. »

Un message pour inciter les gens à rester chez eux qui a touché des millions de personnes sur les réseaux sociaux. Au delà de sa viralité sur son compte Instagram de 119 millions de followers, Nike a boosté sa compagne en comptant sur ses honorables athlètes. Des champions comme Cristiano Ronaldo ou Tiger Woods ont partagé le message sur Twitter propulsant ainsi la campagne à des millions d’internautes.

Toujours simple comme à son habitude, Nike implique tout le monde dans son message à respecter les mesures barrières afin de vaincre la pandémie.

On peut ajouter dans la même section, le podcast Trained lancé par Nike depuis 2 ans. À chaque épisode, des athlètes, des entrepreneurs, des chercheurs sont invités pour parler de la mentalité des plus grands Athlètes, du sacrifice requis et des moyens à utiliser pour devenir un futur Champion.

3. Made to play : les enfants aussi

Nike a aussi relancé adapté avec ses partenaires un ensemble de programmes destinés aux enfants qui les poussent à être actifs tout en respectant les mesures du COVID-19.

Par exemple le programme Walk and Talk recommande aux parents de marcher avec leurs enfants chaque jour, de discuter avec eux et de changer de sujets à chaque fois. Cela permet naturellement aux enfants de s’attacher davantage avec leurs parents de converser avec eux tout en étant actif au quotidien grâce à la marche. Si les parents utilisent le programme Walk and Talk chaque jour, ils pourraient marcher l’équivalent d’un marathon en un mois. Un marathon de conversation avec son jeune fils ou sa jeune fille et où l’on change de sujet à chaque kilomètre, quoi de mieux pour un parent.

D’autres projets lancés par Nike au Japon aident les jeunes à s’occuper durant le confinement en jouant en ligne ou en apprenant la programmation de manière interactive et fun.

Qu’est-ce qu’il faut retenir ?

Nike a été très clairvoyant dans le marketing traditionnel en prônant une approche différente de ses concurrents en s’associant et en mettant en avant et toujours les grands champions des différents sports. Ténor du marketing traditionnel, aujourd’hui Nike est train de faire la même chose pour sa communauté digitale et cela pour le long terme.

Malgré la fermeture de ses stores, malgré la baisse de ses ventes ainsi que sa valeur boursière, Nike a continué à alimenter sa communauté et à s’adapter grâce à du contenu très qualitatif avec des programmes fraîches répondant aux besoins de ses différentes cibles.

Que l’on vienne me dire encore, que le Content Marketing n’est destiné qu’à un certain type d’entreprise. Nike vend des chaussures et des maillots.

Si vous voulez réaliser des ventes vite et être oublié par la suite, investissez dans la Publicité aveuglément. Si par contre vous souhaitez que votre communauté tombe amoureuse de votre marque, applaudisse à tous vos efforts, vous rejoigne dans la barque et rame avec vous pour réaliser votre vision, créez du Contenu Pertinent et offrez-le gratuitement. Vous serez difficile ainsi à détrôner tant que vous les aidez mieux que les autres et vos concurrents devraient au moins faire mieux que vous pour espérer vous rattraper.

#Walabok

Par |2021-07-04T13:14:50+00:00avril 9th, 2021|1 Commentaire
Aller en haut